actus MonacoSanté
Actualités
Retour
Prévention santé, un programme psychoéducatif

Recommandations

Prévention santé, un programme psychoéducatif

Auteurs : Aurélia LAHAYE, Pascale PIZZIO et Jérôme LANGELLIER ; Infirmières et Infirmier UPPM, « la roseraie ».

 

Dans son référentiel de compétences l’infirmier est habilité à mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs dans le cadre de son rôle propre.

La démarche éducative est intégrée aux soins infirmiers et reste centrée sur le patient, avec son adhésion et sa participation. La démarche éducative en santé vise à (HAS  2007) :

- Préserver et développer ses capacités à vivre au-delà de ses problèmes de santé.

- Soutenir ses compétences d’auto soins, en reconnaissant le sujet capable de décision et de choix.

A l’Unité de Psychiatrie et de Psychologie Médicale(UPPM) « La Roseraie », les Infirmiers proposent aux patients un programme psychoéducatif « Prévention Santé » qui s’appuie sur les préconisations de l’OMS[1].

La prévention décrit l'ensemble des actions, des attitudes et des comportements qui tendent à éviter la maladie. Selon l’OMS : "La prévention est l'ensemble des mesures visant à éviter ou réduire le nombre et la gravité des maladies, des accidents et des handicaps".

La santé se caractérise par un état complet de bien-être physique, mental et social ne consistant pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

La santé mentale quant à elle se caractérise par l’absence de trouble mental, une bonne adaptation au milieu social et une bonne tolérance des aléas de l’existence privée et professionnelle.

Les objectifs du programme « Prévention Santé » sont :

  • D’apporter un enseignement préventif sur une bonne hygiène de vie.
  • De prévenir les risques de certaines pratiques et/ou addictions
  • D’accompagner les patients dans une réflexion autour des consommations ou comportements délétères pour la santé.
  • D’améliorer leur qualité de vie
  • De favoriser l’alliance thérapeutique[2]

Parmi les méthodes thérapeutiques utilisées on retrouve : des questionnaires, des grilles d’auto-évaluations par une approche maïeutique socratique.

(Le terme de maïeutique, laïcisé, englobe généralement les techniques de questionnement visant à permettre à une personne une mise en mots de ce qu'elle a du mal à exprimer, ressentir, ou ce dont elle a du mal à prendre conscience (émotions, désirs, envies, motivation). Psychologie© .

Il est ainsi utilisé en lien avec les techniques empathiques développées par Carl Rogers, centrées sur l'affect (l’écoute active ou l’écoute bienveillante).

 

D’autres méthodes sont utilisées comme des entretiens semi-directifs, des techniques de reformulation et d’entretiens motivationnels, l’écoute active, la relation d’aide, de confiance, de soutien, de non jugement…

L’introduction d’une alliance thérapeutique est nécessaire au bon déroulement du programme.

Accompagner les patients, c’est avoir une offre proactive et adaptée qui prend en compte leurs difficultés (un déficit cognitif, un manque d’insight[3]...). En proposant cet atelier, le patient pourra s’inscrire dans un processus de changement.

 

Ce programme de « Prévention Santé » dispensé au sein de l’UPPM « La Roseraie » s’inscrit dans la psychoéducation comme un processus global et évolutif qui accompagne le patient à toutes les étapes de son suivi.

Plus récemment, face au contexte sanitaire actuel l’équipe pluridisciplinaire a intégré également, la prévention autour de la COVID-19 en particulier une sensibilisation sur les gestes barrières et la vaccination.

 

[1] Organisation Mondiale de la Santé
[2] L’alliance thérapeutique : collaboration mutuelle entre le patient et l’infirmier
[3] Insight : Capacité à percevoir ou comprendre